Le sud-ouest: Saint-Henri

8098390481_5bf4f5321d_b

Saint-Henri  est un quartier dans le sud-ouest de Montréal, Québec, Canada situé dans l’arrondissement du Sud-Ouest. Saint-Henri est généralement considéré comme limité à l’est par l’avenue Atwater, à l’ouest par l’autoroute 15, au nord par l’autoroute 720, et au sud par le canal de Lachine.

Saint-Henri, est historiquement connu comme un quartier canadien français et irlandais de classe ouvrière et souvent en contraste avec le secteur plus riche de Westmount  qui regarde vers le bas au-dessus du Saint-Jacques escarpement (Falaise Saint-Jacques) *, la municipalité a été incorporée dans la ville de Montréal en 1905. La mairie d’arrondissement pour Le Sud-Ouest est située à Saint-Henri, dans une ancienne usine, témoignant de patrimoine industriel de l’arrondissement. Au cours des dernières années, il a été fortement affecté par  la gentrification.

Le quartier, a été à un moment connu sous le nom Tanneries en raison des nombreuses boutiques d’artisanat où le tannage du cuir a eu lieu. Le secteur est nommé d’après  Saint- Henry  via l’Église Saint-Henri, qui à un moment faisait partie de la  Place Saint-Henri   et comprenait également le feu de la communauté et de la station de police. Beaucoup de notables bâtiments Art déco du quartier, y compris du Marché Atwater et le n ° 23 caserne de pompiers, ont été conçus par  Ludger Lemieux.

Caserne de pompier no. 23, place Saint-Henri, Montréal

Le caractère de la classe ouvrière du quartier a été souligné dans l’œuvre de  Gabrielle Roy  dans son roman  Le Bonheur d’occasion  (Bonheur d’occasion). L’homme fort  Louis Cyr   a vécu et a servi comme officier de police à Saint-Henri. Le célèbre pianiste de jazz  Oscar Peterson  a grandi dans  la Petite Bourgogne, qui est le quartier voisin de Saint-Henri. L’humoriste  Yvon Deschamps  a traité la lutte quotidienne des citoyens de Saint-Henri avec humour melancholie.Aussi les premiers jours de l’agitation de la gare ferroviaire des voyageurs à Saint-Henri a été immortalisé dans la chanson  – Place St-Henri.

Saint-Henri a fait l’objet de deux documentaries de Office national du film du Canada  (ONF), chaque film traite  d’une journée dans la vie du quartier. En 1962,  Hubert Aquin  a dirigé  à St-Henri Le Cinq septembre  ( Septembre Cinq à Saint-Henri ). En 2010, le directeur Shannon Walsh et producteur Sarah Spring supervisé une équipe de seize vidéastes qui ont suivi les résidents de la région au cours d’une journée d’un été   à St-Henri le 26 août , un ONF / Parabola Films coproduction inspirée d’Aquin  cinéma vérité  classique. [6]

Matériel d’origine pour l’article (wikipedia). Modifié par John Naccarato.